Défense de la langue française   
SATISFECIT

À l'occasion du passage à l'an 2000, les médias ont beaucoup évoqué les risques qu'encourraient les ordinateurs et les autres appareils électroniques du fait du changement de millésime. Nous avons pu noter avec plaisir que le terme français bogue avait été largement utilisé, supplantant le mot anglais bug qui prévalait antérieurement. Cette petite victoire est à mettre au crédit des commissions de terminologie.

Qu'on se le dise : il y a des revues médicales rédigées en français qui sont largement citées dans des revues américaines. C'est le cas, éditée chez Masson, de la Revue neurologique, organe de la Société française de neurologie.

Retour sommaire
• Siège administratif : 222, avenue de Versailles 75016 Paris •