Défense de la langue française   
Éditorial N° 243

Le 19 janvier, à l’issue de la séance du conseil d’administration, nous avons demandé à brûle-pourpoint à notre président de dire, pour notre revue, quelques mots sur la langue française. Il s’est exécuté de bonne grâce et, sans aucune hésitation, a accepté d’être enregistré.

La langue française, c’est quelque chose que j’aime depuis toujours. J’ai eu un vieux professeur de français quand j’étais en classe de 8e ou 9e qui m’a appris à aimer la langue française.
J’ai passé pas mal d’années de ma vie à l’étranger et c’était toujours avec l’idée qu’il fallait que je communique aux personnes avec lesquelles je vivais l’amour que j’avais pour la beauté, la richesse de cette langue que j’aime. Ça a marché assez souvent !
Et je suis très heureux maintenant d’agrandir un petit peu un possible champ d’actions avec toutes les personnes qui sont autour de cette table ce soir. Puisque, apparemment, vous avez le même désir que moi, depuis que j’ai eu huit ou neuf ans.
Philippe Beaussant
de l’Académie française

• Siège administratif : 222, avenue de Versailles 75016 Paris •