Défense de la langue française   

Avenir des langues anciennes et de la filière littéraire dans les lycées

Question écrite n° 07077 de M. Jean-Pierre Michel
publiée dans le JO Sénat
du 22/01/2009
M. Jean-Pierre Michel attire l'attention de M. le ministre de l'éducation nationale à propos de l'avenir des langues anciennes et de la filière littéraire dans les lycées. Le projet de réforme, bien que suspendu, accordait une place moindre à ces matières et plus généralement à la discipline littéraire. En effet, ce projet ne permettait pas aux élèves scientifiques de choisir l'apprentissage des langues anciennes, instaurant de fait une concurrence entre les enseignements scientifiques et les humanités. C'était un pas supplémentaire vers la marginalisation de ces dernières. Pourtant, la culture littéraire irrigue l'ensemble des savoirs et contribue à la compréhension du monde et du patrimoine culturel de l'Europe. En conséquence, il lui demande s'il entend, après avoir annoncé une nouvelle concertation sur l'avenir du futur lycée, prendre en considération la place des langues anciennes dans les formations initiales du second cycle de l'enseignement secondaire.

En attente de réponse du Ministère de l'éducation nationale

Retour sommaire
• Siège administratif : 222, avenue de Versailles 75016 Paris •