Défense de la langue française   
Lionel Jospin
Palais des congrès (21 juillet)

Lu dans Le Figaro du 22 juillet cet intéressant écho:
Dans le cadre du 10e congrès international des professeurs de français, notre Premier ministre, M. Lionel Jospin, qui s'était déplacé au Palais des congrès le 21 juillet, a notamment déclaré :
« Si le français n'est plus la langue d'un pouvoir, il pourrait être une langue de contre-pouvoir », en exprimant « la résistance à l'uniformité du monde. » La langue française « a été et reste le ciment de la République et des valeurs qui la fondent ». Dont acte.

Retour sommaire
• Siège administratif : 222, avenue de Versailles 75016 Paris •