Défense de la langue française   
• Siège administratif : 222, avenue de Versailles 75016 Paris • 01 42 65 08 87 • dlf.paris@club-internet.fr •
Nous dénonçons avec suffisamment de vigueur les sociétés
qui nous abreuvent de slogans en anglais pour ne pas ménager
nos félicitations à celles qui utilisent correctement le français.
N° 254 (4e trimestre 2014)
  • La bonne ville de Rouen s’était jusqu’alors tenue à l’écart de l’anglomanie de beaucoup de nos villes et régions. Pour rattraper son retard culturel, elle vient de baptiser une nouvelle organisation des transports en commun d’un nom naturellement anglais : FAST !
    Il ne s’agit pas d’un acronyme (comme celui qui figurait à une époque au péage de l’autoroute A13) mais bien de l’adjectif anglais, ainsi qu’il est pédagogiquement expliqué dans le magazine de la métropole Rouen Normandie. Jeanne d’Arc doit se retourner dans ses cendres !

  • Le Conseil d’orientation pour l’emploi, est une « instance d’expertise et de concertation » (sic) placée auprès du Premier ministre. Ce conseil organisa le 9 octobre, à Paris, un colloque sur le thème « Faire de l’innovation un levier pour l’emploi ». C’est sans doute pour innover que son prospectus d’annonce portait la mention en anglais « save the date »1. Nous voulons croire que le Premier ministre n’a pas été informé de cette entorse à la directive de son prédécesseur concernant les obligations de protection et de promotion de la langue française pour les agents du service public.

  • Cela pourrait passer pour une faute d’étourderie, qui ne mérite pas la férule. Mais, projetée en très grand sur un écran, lors d’une réunion organisée par l’académie de Toulouse au sujet de la rentrée scolaire des professeurs des écoles stagiaires, cette faute vaut son pesant de sourire et de bonnet d’âne ! Espérons qu’après avoir franchi ce stade de stagiaires, nos professeurs sauront bien mettre un e à la... prochaine rentrée.

  • La Poste édite régulièrement un petit fascicule intitulé PHIL@POSTE, qui est le catalogue de tous les timbres de France. Dans le numéro de novembre 2014, on présente le plus beau timbre de l’année 2013. Sous le titre « Un souvenir Monumental », on décrit un timbre qui représente l’intérieur de la cathédrale d’Amiens. Cette cathédrale est en effet monumentale, mais la faute qui consiste à écrire, dans l’article, « cœur » au lieu de chœur, l’est presque autant !

1. « Retenez la date ».
Retour sommaire
• Siège administratif : 222, avenue de Versailles 75016 Paris •