Défense de la langue française   

Corrigé de la demi-finale 2001

I. Nous entendons parfois les phrases suivantes qui comportent un ou plusieurs mots inutiles. Barrez-les.(mots en rouge)
1.  « Il est guéri, c'est la vérité vraie, je te l'assure ! »
2.  « Ce qui me choque surtout, c'est qu'il est de mauvaise foi quelque part ! »
3.  « Verbalement, nous lui parlerons de sa nouvelle voiture. »
4.  « Prévenez-nous à l'avance de la date des vacances. »
5.  « Veux-tu une autre tranche de tarte ? - Effectivement, oui, s'il te plaît! »
6.  « Au jour d'aujourd'hui, on n'a plus le temps de lire. »
7.  « Cette collection est parmi l'une des plus belles du monde. »
8.  « Tu as vu comme il fait beau ce matin, une fois ! »
sur 8

II. Donnez les adverbes formés à partir des adjectifs suivants :
1. Apparent : apparemment 2. Bref : brièvement
3. Faux : faussement 4. Gentil : gentiment
5. Impuni : impunément 6. Nouveau : nouvellement
7. Obligeant : obligeamment 8. Précis : précisément
sur 8

III. Complétez ces phrases en ajoutant la conjonction ou la locution conjonctive de subordination qui convient.
1.  Il s'efforce de sourire pour qu' / afin qu'on ne devine pas son émotion.
2.  Passe à la boulangerie pendant que / tandis que j'achète les fruits.
3.  Quand / Dès que / Lorsque / Au moment où / Parce que / Sous prétexte que minuit sonne, on crie « Au gui l'an neuf ! ».
4.  Comme / Puisque rien ne s'y oppose, vous pouvez essayer.
5.  Ne vous fâchez pas parce qu' / sous prétexte qu'on vous a taquiné.
6.  Ce tissu est gris ou mauve selon que vous le regardez de face ou de côté.
7.  Vous devriez patienter encore, même si votre désir est grand de rejoindre vos amis.
8.  Le feu tiendra jusqu'à demain matin,....................on le couvre de cendres.
9.  Reste dans le jardin....................ce que je revienne.
10.  ....................nous fussions tous fatigués, nous avons gagné la partie.
sur 10

IV. Trouvez le mot correspondant aux périphrases suivantes :
1.  La capitale de la France : Paris
2.  Le mois d'Auguste : août
3.  Renoncer à la couronne : abdiquer
4.  Nier la vérité : mentir
5.  Rendre l'âme : mourir
6.  La fille de mon oncle : ma cousine
7.  L'empereur à la barbe fleurie : Charlemagne
8.  Qui se nourrit de chair : carnivore
9.  Qui ne dure qu'un jour : éphémère
10.  Qui ne peut être blessé : invulnérable
11  Journal) qui paraît chaque semaine : hebdomadaire
12.  Difficile à digérer : indigeste
sur 12

V. Écrivez à l'impératif présent, 2e personne du singulier, les verbes inscrits à l'infinitif :
1.  (Cueillir) Les cerises sont mûres. Cueille-les.
2.  (Remettre) Remets-lui ce livre à Noël.
3.  (Offrir) Offre-leur un puzzle, cela leur fera plaisir.
4.  (Savoir) Sache qu'il n'y a pas d'habitants sur la Lune.
5.  (Aller) Va au commissariat de police déclarer qu'on t'a volé ta bicyclette,
6.  (Aller) Vas-y maintenant.
7.  (Avoir) Aie le courage de dire la vérité.
8.  (Acquérir) Acquiers un peu plus de souplesse dans tes mouvements.
9.  (Peindre) Peins ce singe en vert si cela t'amuse.
10.  (Sauter) Ne saute pas par-dessus la haie.
11  (Voir) Vois comme le ciel est beau ce soir.
12.  (Craindre) Crains les lâches et les menteurs, on ne peut se fier à eux.
sur 12

VI. Trouvez deux synonymes des mots soulignés.
1. Un enfant craintif : peureux, timoré, etc.
2. Un cheval très fatigué : fourbu, épuisé, éreinté, harassé, etc.
3. Un vent violent : tempétueux, fort, etc.
4. Une nuit obscure : épaisse, noire, sombre, impénétrable, etc.
5. Abattre un mur : démolir, détruire, faire tomber, mettre à bas, etc.
6. Imiter un acteur : singer, copier, parodier, etc.
7. Murmurer une excuse : bredouiller, bafouiller, marmonner, bégayer, etc.
8. Avoir une grande joie : éprouver, ressentir, sentir, goûter, savourer, etc.
9. Attraper un ballon : arrêter, saisir, bloquer, etc.
10. Une invention : trouvaille, découverte, création, etc.
11. Une désillusion : déception, déconvenue, désenchantement, etc.
12. Un chagrin : peine, douleur, tristesse, souffrance, etc.
sur 12

VII. Complétez les phrases suivantes à l'aide de pronoms relatifs.
1.  Le juge qui préside cette cour a été particulièrement sévère.
2.  L'anecdote à laquelle il a fait allusion est vraiment comique.
3.  Les études lesquelles ses parents ont fait tant de sacrifices sont des études de gestion.
4.  Les parcs sont des lieux où / dans lesquels les chiens doivent être tenus en laisse.
5.  L'homme dont je vous parle ne fait pas partie de ma famille.
6.  Ce dont les enfants se plaignent le plus, c'est l'amertume de ce médicament.
7.  La durée du spectacle que nous allons voir est de deux heures.
8.  Le couteau avec lequel bébé coupe son gâteau n'est pas dangereux.
9.  Le spectacle auquel nous allons assister durera deux heures et demie.
10.  Ce que je ne me rappelle jamais, c'est ton numéro de téléphone portatif.
sur 10

VIII. Remplacez les infinitifs mis entre parenthèses par la forme verbale qui convient.
1.  Je crains que vous ne (être) soyez en retard ce matin.

2.  À la mer, cet été, lorsqu'il faisait beau nous (bouillir) bouillions d'impatience de partir en bateau.
3.  Pendant les vacances, (distraire) distrayez-vous et lisez quelques bons livres.
4.  Quand le travail sera fini, ton frère et toi (venir) viendrez à la piscine avec moi.
5.  En hiver, chaque matin, il faut que nous (balayer) balayions la neige devant le chalet.
6.  Il faudrait que vous achetiez vos livres avant la rentrée, afin que vous (avoir) ayez le temps de les couvrir.
7.  Chaque fois que nous attendions ses résultats d'examen, toujours nous (croire) croyions à son succès.
8.  Le clown était si drôle qu'aujourd'hui encore nous (rire) rions en y repensant.
sur 8

IX. Soulignez les incorrections ou impropriétés que vous aurez reconnues et rectifiezles sur la ligne en pointillé.
« Avec les jumelles de papa, j'ai aperçu la nappe de mazout qui s'était échappée de l'Érika. »
« Vous n'êtes pas sans savoir que le tabac est dangereux pour la santé. »
« Malheureusement, à cause de son accident, il a fallu reporter / retarder / reculer la date du mariage. »
« Je préfère me mouiller plutôt que de ou   plutôt que prendre un parapluie. »
« La visite que lui a faite l'envoyé du directeur l'inquiète beaucoup. »
« L'occasion est trop belle pour qu'on la laisse échapper. »
« Au printemps prochain, quelles fleurs mettriez-vous pour embellir ce parterre ? »
« Sa trottinette est pareille à / semblable à / la mmême que la mienne. »
sur 8

X. Qui a écrit ?
1. Tintin au Congo : Hergé 2. Les Plaideurs : Racine
3. Eugénie Grandet : Balzac 4. Le Bourgeois gentilhomme : Molière
5. De la Terre à la Lune : Jules Verne 6. Les Caractères : La Bruyère
7. Pantagruel : Rabelais 8. Les Trois Mousquetaires : Alexandre Dumas
9. Don Quichotte : Cervantès 10. Le Petit Prince : Saint-Exupéry
11. Paroles : Prévert 12. Le Château de ma mère : Marcel Pagnol
sur 12

Retour haut de page Retour sommaire
• Siège administratif : 222, avenue de Versailles 75016 Paris •