Défense de la langue française   



Éditorial N° 253


De concert ou de conserve
-------------------------------------------------------------------------------------------


Dans le numéro 251, nous avons reproduit un extrait d’« Au plaisir des mots, au plaisir de la grammaire », rédigé par notre président pour le « Bloc-notes » de l’Académie française, sur son site. En voici un nouvel extrait.

Les deux expressions existent et ont à peu près le même sens.

La première vient de la musique et indique que, comme les instruments, les violons ou les flûtes s’accordent soigneusement pour sonner juste, des personnes travaillent de concert et elles organisent bien leur collaboration.

La seconde vient de la marine. C’est un vieux mot indiquant le soin que prenaient les navires de rester à juste distance l’un de l’autre et de profiter du vent sans se gêner : ils naviguaient de conserve pour « se conserver » et éviter les dangers...

Comme toujours l’étymologie est intéressante, puisqu’elle nous raconte l’histoire des mots.

Si de concert vient de la musique, c’est qu’il faut bien que les musiciens qui jouent ensemble se concertent pour que leurs instruments soient accordés et qu’ils suivent le même tempo. De conserve, c’est qu’il faut bien que les marins prennent garde de ne pas se heurter, pour se conserver.

Philippe Beaussant
de l’Académie française

Retour sommaire
• Siège administratif : 222, avenue de Versailles 75016 Paris •