Défense de la langue française  
a été remis le 12 avril 2008 à Claude Imbert (journaliste)
par le président de
Défense de la langue française,
Jean Dutourd, de l’Académie Française.

Claude Imbert
Ses remerciements

né le 12 novembre 1929 à Quins (Aveyron).

Formation :
Faculté des lettres de Paris.

Carrière :
– 1950 à 1969, à l’Agence France-Presse (AFP) : rédacteur ; reporter, envoyé spécial permanent pour l’Afrique centrale ; rédacteur en chef adjoint, puis rédacteur en chef.
– 1969-71 : rédacteur en chef à L’Express.
– 1971 : rédacteur en chef à Paris-Match.
– 1972 : co-fondateur du Point.
– 1972-93 : directeur de la rédaction.
– 1993 : directeur.
– Depuis 2000 : éditorialiste.

Autres activités :
ancien co-animateur de l’émission hebdomadaire « Imbert Julliard » sur LCI ; ancien président de la société Jour Azur (1992) ; ancien éditorialiste à Europe 1 ; ancien membre du Haut Conseil à l’intégration (HCI).

Œuvres : Ce que je crois (1984) ; Par bonheur (1994), prix de l’essai de l’Académie française (1995) ; La Droite et la Gauche : qu’est-ce qui les distingue encore (en coll., 1995) ; À point nommé (recueil d’éditoriaux, 1997) ; Le tombeau d’Aurélien (correspondance fictive, 2000, prix de la Baie des Anges-Ville de Nice 2000).

Distinctions : prix du Mémorial 1985.

Décorations : commandeur de la Légion d’honneur, officier de l’ordre national du mérite et des Arts et des Lettres.

• Siège administratif : 222, avenue de Versailles 75016 Paris •