Défense de la langue française   

affaires européennes
langue française, défense et usage, institutions européenne

54231. - 21 décembre 2004. M. Bruno Bourg-Broc. Faisant le constat que, de plus en plus, des néologismes apparaissent dans les textes de toutes sortes émanant de la Commission de l'Union européenne, M. Bruno Bourg-Broc demande à Mme la ministre déléguée aux affaires européennes comment elle effectue la veille néologique et quelles sont les mesures qu'elle prend pour s'assurer que ces néologismes ne dénaturent pas la langue française. Il la prie de bien vouloir lui indiquer quelles sont les possibilités dont elle dispose pour intervenir en amont de l'utilisation de ces néologismes par la Commission.

Réponse : à venir

Retour sommaire
• Siège administratif : 222, avenue de Versailles 75016 Paris •