Défense de la langue française   

Langue opérationnelle de l'Eurocorps

Question écrite - 21 décembre 1999. - M. Alain Juppéappelle l'attention de M. le ministre de la Défense sur l'annonce, par la presse, que les officiers de l'Eurocorps utiliseront désormais l'anglais comme « langue opérationnelle » alors que le français et l'allemand étaient, jusqu'à présent, leurs deux langues de travail.

Il note qu'il s'agit d'un corps multinational dont la composition (France, Allemagne, Espagne, Belgique et Luxembourg) permet de relever que sur les cinq États membres, aucun n'est anglophone, un est de culture latine et trois autres entièrement ou partiellement de langue française.

Il s'étonne, si cette information était confirmée, de la désinvolture avec laquelle notre langue est traitée dans de telles circonstances.

Il demande à M. le ministre de la défense son sentiment à ce sujet ainsi que de lui indiquer si le gouvernement estime que le français a encore un rôle à jouer dans la coopération militaire européenne et, si tel est le cas, les mesures qu'il prend en ce sens.

Réponse : En attente



Retour sommaire
• Siège administratif : 222, avenue de Versailles 75016 Paris •