Défense de la langue française   

Mise en place des CEF à l'étranger

Question écrite n° 25277 de M. André Lardeux
- publiée dans le JO Sénat
du 16/11/2006 -
M. André Lardeux attire l'attention de M. le ministre des affaires étrangères sur la mise en place des CEF (centres pour les études en France) à l’étranger. Celle-ci a de graves conséquences sur l’activité des centres français langue étrangère (FLE) et la promotion du français dans le monde. En effet cela s’accompagne de mesures restrictives, voire dissuasives pour l’obtention d’un visa, car l’étudiant candidat doit justifier d’un « projet d’études » dans un établissement supérieur en France. Ainsi un étudiant étranger qui souhaite venir apprendre notre langue pendant une durée de plus de 3 mois sans vouloir rester en France se voit refuser son visa. Il semble même que dans ce cas on conseille aux étudiants de rester dans leur pays pour apprendre le français ! Aussi il souhaite savoir ce qu’envisage le Gouvernement pour faire cesser cette situation aberrante qui pénalise les centres FLE et qui ne peut que nuire au rayonnement de la France et de sa langue, ce qui est à l’inverse des objectifs affichés par ce même Gouvernement.

En attente de réponse du Ministère des affaires étrangères

Retour sommaire
• Siège administratif : 222, avenue de Versailles 75016 Paris •