Défense de la langue française   

économie, finances et emploi
langue française, défense et usage, sites Internet. Relations économiques et financières.

112349 - Question publiée au JO le : 12/12/2006.
M. Jacques Myard appelle l'attention de M. le ministre de l'économie, des finances et de l'industrie sur la diffusion par son cabinet chargé de la presse d'une invitation relative à un colloque intitulé « Euromoney Paris Forum » le 27 novembre dont il a fait l'ouverture. L'énoncé d'un intitulé anglais pour un forum accueilli à Paris même foule clairement au pied nos règles de droit : l'article 2 de notre Constitution, qui pose le principe selon lequel la langue de la République est le français, et la loi Toubon du 4 août 1994 qui en précise les contours. Alors qu'il est du devoir des pouvoirs publics de veiller scrupuleusement au respect des dispositions relatives à l'usage de la langue française, il apparaît regrettable qu'un ministre d'État semble apporter sa caution à leur détournement à travers une opération qui avalise l'imperium du tout anglais dans les relations économiques et financières. Il s'agit là d'une faute majeure tant il est vrai qu'une langue est non seulement une structure de pensée, mais aussi un atout économique dans le monde d'aujourd'hui. Dans le milieu des affaires lui-même, un certain nombre de dirigeants ont pris conscience que la maison France a tout à gagner à maintenir et à développer l'usage du français dans ses relations avec l'extérieur. Il lui demande quels efforts il entend consentir en faveur de la promotion du français, outil essentiel de la défense des intérêts économiques et financiers de notre pays dont il a la charge.

Texte de la REPONSE : à venir

Retour sommaire
• Siège administratif : 222, avenue de Versailles 75016 Paris •