Défense de la langue française   

coopération, développement et francophonie
Langue française, défense et usage, centres culturels, Moyen-Orient

97817. - Question publiée au JO le : 20/06/2006
M. Éric Raoult attire l'attention de Mme la ministre déléguée à la coopération, au développement et à la francophonie sur la communication des documents d'information émanant du centre culturel franco-allemand, notamment à Ramallah (Palestine). En effet, il peut sembler peu compréhensible que des plaquettes d'information sur l'inscription ou les activités de ce centre culturel franco-allemand, ou d'autres de ces structures au Moyen-Orient, soient imprimés exclusivement en arabe et non, pour partie au moins, en langue française. Il lui demande les raisons de cet état de fait et l'action qu'elle compte mener pour y remédier.

Réponse publiée au JO le : 15/08/2006
L'honorable parlementaire a appelé l'attention sur les activités, notamment de diffusion, du centre culturel franco-allemand de Ramallah qui est un exemple de la collaboration étroite instaurée entre les ambassades françaises et allemandes dans les pays tiers. Les règles de fonctionnement de ce centre font bien entendu l'objet d'une concertation franco-allemande dans l'intérêt des deux parties, visant à l'efficacité de l'action menée dans les lieux de l'implantation commune. Pour la France, la traduction des documents dans la langue du pays d'accueil ne pose pas de difficulté de principe. Lorsque les services de l'État entreprennent la publication de documents à portée internationale, ils le font en français pour les francophones, ainsi qu'en deux langues étrangères au moins de façon à faire connaître aux publics non francophones les choix de notre pays. Le Premier ministre, par circulaire en date du 14 février 2003, a donné des instructions en faveur du plurilinguisme qui constitue l'une des garanties de la diversité culturelle. S'agissant des technologies d'information et de communication, le site du Premier ministre est disponible en quatre langues (français, anglais, allemand et espagnol) et celui du ministère des affaires étrangères, en français et en cinq langues étrangères : anglais, allemand, espagnol, arabe et chinois, principales langues dans lesquelles sont traduites nos brochures d'information. Les documents diffusés en arabe par le centre culturel franco-allemand de Ramallah, parallèlement aux publications en français, jouent un rôle utile de promotion de la culture des deux pays et de la construction européenne. En mars 2006, à l'occasion de la semaine de la langue française et de la Journée internationale de la francophonie, le deuxième salon de la francophonie de Ramallah a rassemblé dans le centre et à l'extérieur plusieurs centaines de visiteurs. Les États représentés à Ramallah, notamment la France, l'Allemagne, le Canada, la Suisse, la Roumanie, la Pologne, et ceux y comptant de nombreux ressortissants - l'Algérie, la Belgique, Haïti et le Liban -, ont présenté dans ce cadre leurs réalisations, leur artisanat ou leur production en français. Les manifestations ont inclus des chansons francophones interprétées par les élèves du centre et des écoles, un concours poétique à partir des dix mots de la langue française, initiative interministérielle de la France, des spectacles de théâtre, des films francophones et une exposition. Des prix ont été offerts aux lauréats par TV 5 Monde et l'Organisation internationale de la francophonie. Les activités francophones du centre de Ramallah, comme celles menées autour du 2 mars dans de nombreux pays arabes et autres pays du Moyen-Orient, sont présentées sur le site www.francophonie.org.

Retour sommaire
• Siège administratif : 222, avenue de Versailles 75016 Paris •