Défense de la langue française   

langue française, défense et usage
(perspectives)

32141. - 2 mars 2004. M. Jérôme Rivière appelle l'attention de M. le ministre de la culture et de la communication sur l'utilisation de la langue française. Á l'heure où l'anglais tend à devenir une langue fonctionnelle utilisée couramment mondialement, il souhaiterait savoir quels sont les différents axes d'actions prévus par le ministère visant à promouvoir la langue française dans le monde entier.

Réponse La réaffirmation de la place du français sur la scène internationale est une des priorités de l'action gouvernementale. La promotion du français dans les organisations multilatérales, tout particulièrement au sein de l'Union européenne, est un axe essentiel de cette action : le ministère des affaires étrangères et le ministère de la culture et de la communication unissent leurs efforts pour parer le choc linguistique qui résultera de l'adhésion de dix nouveaux pays. Des moyens sans précédent sont consacrés à la consolidation de la place de notre langue dans les institutions européennes et au renforcement de sa capacité d'attraction auprès des futurs diplomates et fonctionnaires des pays adhérents. Cette action, conduite avec l'appui de l'agence intergouvernementale de la francophonie, bénéficie également du soutien de la communauté française Wallonie-Bruxelles et du gouvernement du Grand-Duché du Luxembourg. Le ministère de la culture et de la communication, le ministère des affaires étrangères et le secrétariat général du comité interministériel pour les questions de coopération économique (SGCI), service du Premier ministre, s'apprêtent à mettre en place un dispositif interministériel de veille et d'alerte destiné à assurer le respect du statut de langue officielle et de travail du français au sein des institutions européennes. L'action en faveur de la diversité linguistique européenne trouve également à se déployer en dehors des institutions communautaires. Un grand nombre d'organismes linguistiques des pays membres de l'Union se sont fédérés dans le but d'éclairer par leur réflexions et leurs travaux les politiques linguistiques conduites aux niveaux national et européen. Le ministère de la culture et de la communication joue un rôle actif dans cette fédération, à la création de laquelle il a contribué. Après Bruxelles en 2002 et Stockholm en 2003, Paris accueillera à l'automne 2004 la troisième conférence annuelle de la fédération dont les travaux porteront sur la coopération européenne dans les domaines de la traduction et de la terminologie. Par ailleurs, le ministère de la culture et de la communication contribue activement avec les ministères des sports et des affaires étrangères à la présence de notre langue dans le domaine olympique. Pour les prochains jeux d'Athènes, une convention, signée le 4 février 2003 entre le comité d'organisation et le Gouvernement français, a fourni un cadre juridique à de nombreuses actions en faveur de la langue française. La réalisation d'un lexique trilingue (anglais, français, grec) des sports olympiques d'été, de nombreux stages de formation à la langue française pour le personnel du comité d'organisation, le développement en français du site Internet des Jeux, la mise à disposition du comité d'organisation de stagiaires d'écoles françaises d'interprètes et de traducteurs permettront à notre langue d'être très présente lors des Jeux d'Athènes. Ce dispositif sera, sous une forme adaptée, reconduit pour les jeux d'hiver de Turin en 2006. Les professeurs ont un rôle essentiel dans la promotion de notre langue dans le monde. Le ministère de la culture et de la communication, le ministère des affaires étrangères et le ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche sont solidaire dans l'organisation du prochain congrès mondial de la Fédération internationale des professeurs de français qui se tiendra à Atlanta du 19 au 22 juillet 2004. Ouvert par le secrétaire général de l'Organisation internationale de la francophonie, le président Abdou Diouf, ce congrès aura pour thème le défi de la diversité. La création d'une chaîne d'information internationale en français, en faveur de laquelle le ministre de la culture et de la communication s'est engagé, est une autre illustration de l'action du Gouvernement pour assurer la diversité des langues et des cultures. Cette initiative vise plusieurs objectifs : la chaîne constituera un facteur important de diversité sur la scène internationale de l'information, elle devra porter un point de vue français sur le monde et l'actualité, mais également être une fenêtre sur la France elle-même, la singularité de ses messages, la force de ses productions, de ses initiatives, de ses créations.

Retour sommaire
• Siège administratif : 222, avenue de Versailles 75016 Paris •