Défense de la langue française   

Langue française
Sport
(Défense et usage - fédérations sportives)

29824. - 03 février 2004. - Mme Chantal Robin-Rodrigo appelle de façon particulière l'attention de M. le ministre des sports sur l'emploi de la langue française par nos équipes nationales. En effet, lors du dernier Championnat du monde de rugby en Australie, nous avons entendu l'hymne de notre équipe nationale standing ovation chanté en anglais, imitant ainsi l'équipe de France de football, championne du monde, qui avait adopté quant à elle : I will survive et We are the champions. Considérant que nos champions sont les représentants de notre pays à l'étranger, il est de leur devoir de défendre ses valeurs, sa langue et sa culture hors de nos frontières. Elle lui demande donc quelles mesures il compte prendre pour rappeler aux fédérations sportives ces principes simples.

REPONSE : Le ministre des sports informe l'honorable parlementaire que la Fédération française de rugby a été saisie afin d'étudier ses remarques avec une attention particulière. Le ministère des sports s'attache à défendre l'usage de la langue française dans les grandes compétitions internationales, notamment lors des jeux Olympiques. A cet égard, l'Institut national de l'éducation physique et du sport (INSEP) réalise un travail de lexicologie pour chaque olympiade. Ainsi, le lexique pour les jeux d'Athènes 2004 sera traduit dans trois langues : français, anglais et grec. Par ailleurs, l'attention de Madame la directrice des sports, présidente de la commission ministérielle de terminologie et de néologie, et de Monsieur le haut fonctionnaire en charge de ces questions au ministère a été appelée sur ce sujet.

Retour haut de page Retour sommaire
• Siège administratif : 222, avenue de Versailles 75016 Paris •