Défense de la langue française   

économie
commission de terminologie et de néologie. missions. bilan, structures administratives

55472. - 18 janvier 2005. M. Bruno Bourg-Broc. Par sa circulaire du 14 février 2003 relative à l'emploi de la langue française, le Premier ministre a engagé les membres du Gouvernement à favoriser l'activité des commissions de terminologie et de néologie placées sous leur autorité. M. Bruno Bourg-Broc demande à M. le ministre de l'économie, des finances et de l'industrie comment il s'est acquitté de cette mission en ce qui concerne la commission spécialisée de terminologie et de néologie de la chimie et des matériaux.

Réponse publiée au JO le : 29/03/2005 Recréée par un arrêté du 5 août 1997, la commission spécialisée de terminologie de la chimie et des matériaux a la difficile tâche de rechercher et de traduire des termes qui puissent être compris à la fois des spécialistes et du grand public. Le volume des termes étrangers est important, dans la mesure où, il faut le regretter, la plupart des travaux scientifiques sont publiés en anglais. Depuis le renouvellement du dispositif d'enrichissement de la langue française en 1996, la commission a publié quatre listes, soit 374 équivalents français de termes étrangers. Ses travaux sont diffusés auprès des établissements d'enseignement et de recherche, de l'éducation nationale et lors des colloques organisés dans cette discipline.

Retour sommaire
• Siège administratif : 222, avenue de Versailles 75016 Paris •