Défense de la langue française   

économie
commission de terminologie et de néologie. Missions. Bilan

55476. - 18 janvier 2005. M. Bruno Bourg-Broc. Par sa circulaire du 14 février 2003 relative à l'emploi de la langue française, le Premier ministre a engagé les membres du Gouvernement à favoriser l'activité des commissions de terminologie et de néologie placées sous leur autorité. M. Bruno Bourg-Broc demande à M. le ministre de l'économie, des finances et de l'industrie comment il s'est acquitté de cette mission en ce qui concerne la commission spécialisée de terminologie et de néologie en matière économique et financière.

Réponse publiée au JO le : 29/03/2005 : Recréée par un arrêté du 20 janvier 1997, la commission spécialisée de terminologie et de néologie en matière économique et financière a un vaste champ de compétence puisqu'il couvre l'ensemble du domaine du département ministériel, hors industrie. Le vocabulaire étranger dans ce domaine est fort important et la commission s'attache à trouver, dans les meilleurs délais, des équivalents français en assurant une veille terminologique rigoureuse au travers des médias et de toutes autres parutions. Les termes officiellement recommandés par la commission générale de terminologie et publiés au Journal officiel s'imposant à l'administration, le haut fonctionnaire chargé de la terminologie et de la néologie veille à ce que ceux-ci soient très largement diffusés au sein du ministère de l'économie, des finances et de l'industrie, par le biais des outils de diffusion dont il dispose, à savoir l'intranet (page d'accueil et accès direct à la banque de données terminologiques CRITER de la Délégation générale à la langue française et aux langues de France), les moniteurs de télévision interne et la diffusion de brochures. En outre, une importante diffusion des travaux de la commission a été lancée au cours de l'année 2004 auprès de ses partenaires publics et privés et des journalistes de la presse spécialisée. Force est de reconnaître que les retombées de cette campagne de diffusion du vocabulaire économique et financier tant à l'intérieur qu'à l'extérieur du ministère de l'économie, des finances et de l'industrie sont satisfaisantes, démontrant, s'il en était besoin, le vif intérêt que suscitent cette terminologie spécialisée et l'enrichissement de la langue française. La commission a publié, depuis le renouvellement du dispositif terminologique, en 1996, six listes, soit au total 326 termes. Trois listes nouvelles ont été adressées à la commission générale de terminologie.

Retour sommaire
• Siège administratif : 222, avenue de Versailles 75016 Paris •