Défense de la langue française   

jeunesse et sports
langue française, défense et usage, jeux olympiques

71880. - 2 août 2005. M. Léonce Deprez attire l'attention de M. le ministre de la jeunesse, des sports et de la vie associative le déclin, voire la désaffection de la langue française lors des récentes délibérations relatives au choix des jeux Olympiques de 2012. Il lui demande s'il se propose de rappeler que c'est la France qui a, au XIXe siècle, rétabli les jeux Olympiques avec Pierre de Coubertin et que la langue française est la langue officielle de l'olympisme, illustrée par le Premier ministre du Royaume-Uni, qui, lui, s'est exprimé en français. Une mise au point s'impose.

Réponse : à venir

Retour sommaire
• Siège administratif : 222, avenue de Versailles 75016 Paris •